conseils pour une étape du tour de France / une cyclosportive

Cyclosportive / étape du Tour de France : conseils nutrition et entrainement

Nous vous accompagnons aussi à vélo

Apirun, c'est adapté à la course à pied, mais à tous les types de sport, y compris au cyclisme !

 

Aujourd'hui, on fait un focus diététique avec Corentin Cherhal, diététicien nutritionniste et ancien cycliste professionnel.

 

Il vous livre ici quelques conseils pour s'attaquer à une cyclosportive ou encore à une étape du Tour de France :

que boire,

que manger,

à quelle fréquence,

dans quelles quantités ?

 

Les conseils pour une étape du Tour / cyclosportive avec Corentin Cherhal, ancien cycliste professionnel, diététicien nutritionniste

Conseils diététiques pour une cyclosportive telle que létape du tour
En amont de la course
De J-6 à J-4 diminuer lapport en produits contenant des glucides (lents ou rapides tels que les produits céréaliers, le pain, les légumes secs, le sucre et produits sucrés, les fruits...). 
De J-3 à J- 0 faites linverse en augmentant vos réserves glucidiques mais veiller à diminuer votre apport en graisses (= les lipides : huiles, beurre, crème). Cette alimentation vous permettra doptimiser votre glycogène musculaire.
Astuce : une infusion RECUP Apirun et un peu de miel au propolis (effet immuno- protecteur), vous détendra le soir après des journées dentrainements intenses.
Le jour de létape
Le petit déjeuner matinal
Assurément, le gâteau énergétique Apirun, riche en glucides (énergie), pauvre en graisses et pauvre en gluten (meilleure digestion) permettront lapport en nutriments essentiels pour plus tard. Consommez jusquà 1h30 avant le départ, vous gagnerez en sommeil !
Pour lapport hydrique : la tisane Apirun Infusion boost plus un peu de miel sera le parfait composant pour un effet excitant, tonique et hydratant !
Pendant l’étape
Pour maintenir un niveau d’énergie constant tout au long du parcours et surtout un « pic » d’énergie sur la fin, il sera important de réguler votre prise d’aliments et de boisson énergétique tout au long du parcours.
Commencer par shydrater régulièrement. Une boisson composée deau - 500ml, de miel- 20g, de citron frais - 1 cuillère à soupe et dune poignée de sel sera indispensable sur un tel profil, à raison de 500ml par heure, à ajuster selon la chaleur.
En parallèle, veiller à consommer toutes les heures des aliments solides comme les barres énergétiques Apirun, des bananes bien mûres, etc.
Par contre, les aliments semi-liquides à liquide vous aideront à apporter une énergie rapidement assimilable sans effort digestifs à partir de la mi-parcours. Les sticks de miel Apirun sont une très bonne solution (en plus dapporter des minéraux et des enzymes digestives).
Vous pouvez aussi vous alimenter avec la boisson énergétique à raison d'un bidon de 500ml par heure .
NOTE : Chaque stratégie nutritionnelle doit être testée et validée à lentraînement. Un professionnel de la nutrition sera vous apporter les bons conseils pour atteindre vos objectifs.

Pour des conseils personnalisés et adaptés à votre effort, n'hésitez pas à contacter Corentin Cherhal : corentin.cherhal19@gmail.com ou encore par téléphone au 06.89.09.53.80.

Son site : https://www.dieteticien-nutritionniste-ccherhal.com/