Nougat et sport : un ravito de choix ?

Nougat et sport : un ravito de choix ?

Exit  l’image vieillotte du nougat, qui colle aux dents et est difficile à macher !

 

Nougat et sport font bon ménage, voici pourquoi !

 
Tout d’abord, d’où vient le nougat ?
Cette confiserie existait déjà à l’Antiquité, puis vers 1650 que la recette actuelle du nougat blanc fit son apparition, avec l’adjonction de blancs d’œufs pour aérer et blanchir la pâte, aurait été mise au point par un créateur resté inconnu. Le nougat est entré dans l’histoire cinquante ans plus tard lorsque le premier Consul de Montélimar, Claude Souchon, en offrit deux quintaux aux Ducs de Bourgogne et du Berry de passage dans la ville.

Le nougat est une confiserie typique des pays du bassin méditerranéen. 

 

Comment est-il fabriqué ?

Le nougat contient généralement des amandes torréfiées, des blancs d’œufs, du sucre et du miel (de lavande) et sa pâte est généralement posée entre deux feuilles de pain azyme (aussi appelé papier hostie). Le nougat que nous vous proposons est tendre et de haute qualité, sans sirop de glucose, ni conservateur.

Traditionnellement, sa fabrication se fait en plusieurs étapes :

  1. Pour commencer, miel et sucre sont fondus et cuits au bain marie dans des chaudrons en cuivre (ou malaxeurs) avec ajout des blancs d’œufs montés en neige
  2. Le mélange est ensuite stabilisé par l’incorporation de sucre préalablement porté à haute température
  3. Les amandes et pistaches grillées sont incorporées en fin de cuisson avant un dernier malaxage qui donnera à la pâte son homogénéité
  4. Enfin, la pâte est coulée dans des moules tapissés de pain azyme et sera découpée après démoulage pour donner au nougat sa forme définitive

En quoi ses apports sont-ils intéressants pour le sportif ?

Au-delà du plaisir gustatif, les apports en glucides (sucres) sont qualitatifs grâce au miel donc glycémie optimisée, énergie sur le court et sur le long terme, adapté aux sportifs d’endurance trail, cyclisme. C’est aussi le cas pour les apports en lipides (graisses) grâce aux amandes, riches en Omega 9, pour favoriser la diminution du mauvais cholestérol et ainsi assurer une protection du système cardio-vasculaire. De plus on trouve aussi un apport important en magnésium et en calcium, minéraux qui régulent en partie la contraction musculaire et donc limiteront l’apparition de crampes pendant et après l’effort.

Sa forte teneur en miel en font un ravitaillement de choix, énergétique et digeste car faible en fibres et matières grasses. 

 

Le mot de la fin

Pour un  nougat de qualité, privilégiez un nougat sans sirop de glucose.

Préférez aussi une texture tendre, pour faciliter la mache pendant l'effort.

 

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez notre nougat tendre, miel français et amandes italiennes

Plus d'articles et de conseils

Nos conseils pour votre triathlon L XXL
BIEN GERER SA NUTRITION SUR UN TRIATHLON L, XXL Avec Corentin Cherhal, diététicien nutritionniste du sport. Prendre les bonnes routines à l'entrainement, quels ravitos à vélo ? En course à pied ? Tous nos conseils pour le H&A Frenchman sont ici