Que choisir ? Miel ou sirop d'agave

Que choisir ? Miel ou sirop d'agave

Pour le sport que faut-il choisir ? miel ou sirop d’agave ?

On décrypte pour vous les modes de production, la composition et les apports nutritionnels comparés du miel et du sirop d’agave.

 

Le sirop d’agave, c’est quoi ?

Ingrédient à la mode anti-sucre, le sirop d'agave séduit les personnes souhaitant maigrir ou surveiller leur alimentation, ainsi que les sportifs qui souhaitent contrôler leur glycémie. Est-ce vraiment justifié ?

Avec un apport calorique similaire à celui du miel (310Kcal vs 304Kcal), le sirop d’agave est un édulcorant produit à partir de plusieurs espèces d’agave, dont la  plupart du sirop d'agave vient du  Mexique et d'Afrique du Sud. Pour produire le nectar d'agave, le jus est extrait du cœur de l'agave, appelée piña lorsque la plante a entre 7 et 10 ans. Le jus est filtré, puis chauffé, pour hydrolyser les glucides en sucres. 

Comme le miel, l'agave a des propriétés antibactériennes, les Aztèques l'utilisaient d'ailleurs à des fins thérapeutiques, pour traiter les infections et les maladies de peau. Le jus du fruit était censé favoriser la cicatrisation des plaies. 

 

Apports nutritionnels :
Le sirop d'agave est riche en saccharose et possède un index glycémique bas (15). Il est trois fois plus faible que celui du sucre blanc. Il contient des minéraux comme le calcium (108mg/100g), le magnésium (21mg/100g), le potassium 219mg/100g et 3 vitamines du groupe B. 

 

Impact écologique et sociétal : fabriqué au Mexique ou en Afrique du Sud, il traverse les océans et a donc un fort impact carbone. Attention également aux méthodes de production et à la juste rémunération des récoltants (label fair trade).

 

Point de vigilance sur la dégradation des apports nutritionnels du sirop d'agave 
Les méthodes de production intensives du sirop d’agave que nous importons dénaturent le produit initial et en détruisent les minéraux. Il est souvent chauffé à très haute température pour gagner du temps, ce qui élimine et/ou dégrade les nutriments sains.
Attention aussi : certains industriels  n'hésitent pas à y ajouter d'autres sucres comme du sirop de maïs, faisant ainsi bondir l’indice glycémique de 15 à 68 (soit l’équivalent du sucre blanc). 

 

Et le miel ?

Issu du butinage des abeilles, le nectar est collecté dans les fleurs, puis ramené à la ruche ou les abeilles se passent le nectar de jabot en jabot, par cette action elles y injectent des amyloses, enzymes de prédigestion pour nous les humains. Une fois le bon taux d’humidité atteint pour le nectar devenu miel stocké dans les alvéoles, elles ferment les cellules avec une fine couche de cire, les opercules.

Extrait à froid, il est intact pour vous livrer tous ses bienfaits : composé de sucres complexes, anti-oxydants, et enzymes, c’est une combinaison idéale pour les sportifs, avec un indice glycémique de 55 en moyenne !

 

Apports nutritionnels :

Composé de sucres complexes, il fait travailler différentes filères (40% de fructose). riche en minéraux : calcium : 8mg/100g, magnésium 4mg/100g, vit C, 5 vit du groupe B, potassium 70mg/100g.

Riche en anti-oxydants, les polyphénols ( 87mg/100g) naturellement contenus dans le miel sont précieux et contribuent à lutter contre le stress oxydatif à l’effort.

Pré-digéré pour nous, le miel ne demande pas d’effort d’assimilation, un avantage particulièrement utile quand on sait qu’à l’effort le flux sanguin délaisse le système digestif au profit des muscles. Le miel c’est de l’énergie en direct !

Point de vigilance : un miel liquide de supermarché, extrait industriellement et chauffé n’aura plus les mêmes qualités nutritionnelles qu’un miel extrait à froid en direct de l’apiculteur. Méfiance aussi sur les miels mélangés à un autre ingrédient, bien souvent pour obtenir un mélange homogène, le miel doit être chauffé, et donc dégradé.

=> Privilégier un miel local en direct de l'apiculteur

 

Alors ?  Sirop d'agave ou miel, le choix est surtout lié au soin que l'on met à sélectionner des produits de qualité et aux convictions idéologiques, ainsi qu'au goût de chacun.

Si la qualité des nutriments pour le sport est votre critère, c'est le miel, sans hésiter.  Le miel contient  des nutriments qui font défaut à l'agave et est naturellement digeste, vous avez l’avantage également de faire travailler votre apiculteur local, qui bichonne ses abeilles pour produire un miel de qualité extrait à froid non chauffé et donc aux minéraux, anti-oxydants préservés.

Si l'écologie vous importe, le choix est tout trouvé. Ce serait dommage de consommer du sirop importé par conteneur quand votre voisin apiculteur peine à écouler sa production de qualité.

Nous laissons le mot de la fin à Innutswetrust, qui fait un zoom sur le sirop d’agave, dans la vidéo ci-après.

Plus d'articles et de conseils

Quelle routine nutrition avant un marathon, la vision de Marie Bouchard
Marie Bouchard au palmarès athlétique bien rempli, nous partage quelques conseils nutrition avant le marathon de Caen. Gestion de course, routine d'alimentation, le ...

Découvrir aussi nos produits

Locaux, en direct de la ruche